ArticlesBlog

Faut-il faire un business plan avant de se lancer dans l’entreprenariat ? #EnjoyTheDay – 054

Faut-il faire un business plan avant de se lancer dans l’entreprenariat ? #EnjoyTheDay – 054


Bonjour à tous ! Gabriel Dabi-Schwebel. Je suis le fondateur de l’Agence 1min30. Et c’est un nouveau numéro d’Enjoy The Day, le vlog de l’agence. Aujourd’hui, Alvin me pose la question sur: “Comment se lancer dans un projet entrepreneurial ? Et, question que j’ai reformulée sur l’idée de: “Est-ce qu’il faut ou ne pas faire un business plan avant de se lancer, avant de commencer un projet ?” Alors, oui, il faut faire un business plan. Il faut faire un business plan, pourquoi ? Parce qu’il faut savoir se projeter dans le futur de votre entreprise, à partir de l’idée que vous avez. Savoir combien de temps il va vous falloir pour que vous rencontriez un marché pour le tester. Estimer les revenus, estimer l’investissement aussi que ça représente en temps, aussi en ressources externes. Si vous faites appel à des prestataires, si vous devez embaucher du monde dès le début. Si vous devez faire du marketing, etc., etc. Donc, il est très important de faire ce business plan. Et il est encore plus important de faire un business plan si vous cherchez à vous faire financer votre projet auprès d’investisseurs, auprès d’une banque ou auprès de vos proches avec des fonds Friends and Family. En revanche, il ne faut surtout pas considérer que ce business plan est une bible. Donc, une fois que vous avez fait ce business plan… en particulier, si vous n’avez pas rencontré d’investisseurs… si vous n’avez pas fait financer votre projet, je vous invite à le jeter et à le déchirer pour être beaucoup plus alerte et être réactif, agile par rapport à votre projet. Donc, oui, c’était nécessaire de faire un business plan et de le concevoir et de se projeter dans le futur, mais après, vous devez agir au cas par cas. Vous devez être en capacité de pivoter en permanence. Et si pour pivoter votre business plan risque d’être le plus gros obstacle au pivot, parce que vous avez écrit que vous aurez tel chiffre à tel moment, tel autre chiffre à tel truc, etc. Et que par nature, vous ne pouvez qu’avoir faux à votre business plan et je ne connais pas un seul business plan qui soit juste, parce que personne n’a une boule de cristal pour lire le futur. Donc, ma vision à moi, et c’est ce que je fais en permanence, je me fais toujours des petits business plans avant de me lancer en me disant: “J’achète à tel prix, il faut que je vende à tel prix.” Ou le temps de me constituer une communauté, une audience, il faut un certain nombre de temps, et je me donne des indicateurs pour voir si ça progresse, si ça ne progresse pas, si j’avance, si j’atteins une partie de mes objectifs au fur et à mesure, etc. Donc, c’est vraiment un besoin d’évaluer, de se projeter. Mais, il ne faut surtout pas être figé et les poings liés, par ce qu’on a pu écrire. Et finalement, le risque de se faire financer, d’avoir des investisseurs, c’est d’avoir à rendre des comptes sur quelque chose qu’on sait ne sera pas atteignable, surtout au tout démarrage d’une entreprise où c’est, en général et systématiquement, du wishful thinking, et une envie de réussir, mais pas une réalité de la réussite. Ce nouveau numéro d’Enjoy The Day est terminé. N’hésitez pas à commenter. N’hésitez pas à me dire comment vous avez lancé votre entreprise. Si vous avez su respecter votre business plan, si vous en avez fait un. Si vous n’en avez pas fait, pourquoi vous n’en avez pas fait. Enjoy the Day, bonne journée ! À bientôt ! [Musique] [Musique]

Comment here